Diplomate ou individualiste : Quel type de leader êtes-vous ?

dreamstime_s_33461376Si le diplomate cherche à s’intégrer dans le groupe, l’expert s’intéresse à savoir lesquelles de ses compétences spécifiques sont utiles pour sortir du lot.

Quand j’accompagne mes clients dans le développement de leur leadership un des sujets que nous explorons est l’identification de leur leadership, c’est-à-dire : Qui sont-ils en tant que leaders ? Il s’agît de leur faire prendre conscience de leur style de leadership naturel. Cet article peut vous aider à situer votre style de leadership:

  • Le Leader Diplomate
  • Le Leader Expert
  • Le leader Manager
  • Le leader individualiste
  • Le leader collaborateur

Le leader diplomate

Pour un leader diplomate c’est sont les autres qui définissent ce qui est important. Le Leader diplomate s’adapte à la situation, se comporte de façon adéquate et maintient son statut et sa crédibilité. Il est loyal et respectueux, mais approuve souvent des difficultés de gérer les conflits, de critiquer ou être critiqué ou de prendre des décisions désagréables.

Les caractéristiques du leader diplomate sont:

  • Il répond à la question  « Est-ce que ceci me concerne ? »
  • Il évite les conflits et cherche à être accepté
  • Il est fortement influencé par les opinions des gens socialement importants
  • Il développe une grande capacité d’auto contrôle et une grande facilité de s’approprié les normes de n’importe quel société pour laquelle il travaille

Le leader expert

Le leader expert est affecté par les opinions des autres. Ce qui l’importe est de trouver la bonne réponse concernant le problème à résoudre. Si le diplomate cherche à s’intégrer dans le groupe, l’expert s’intéresse à savoir lesquelles de ses compétences spécifiques sont utiles pour sortir du lot.

Les caractéristiques du leader expert sont:

  • Il répond à la question “Qui suis-je ?”
  • Il cherche à identifié c’est compétences uniques pour sortir du lot
  • Il n’accepte qu’une seule attitude concernant un problème d’ordre éthique
  • Il développe les compétences instrumentales nécessaires afin de trouver la bonne solution.
  • Il a peu de motivation pour développer ses compétences de communication interpersonnelle.
  • Il cherche à contrôler son environnement par la qualité de son savoir, son intelligence et de son expertise.

Le leader manager

Le leader manager cherche d’appliquer ses compétences pour rendre son entreprise efficace. Il travaille de façon efficiente avec ses collaborateurs et obtient des bons résultats.

Les caractéristiques du leader manager sont:

  • Il répond à la question : « Est-ce que j’ai du succès ? « 
  • Il cherche à se former en continue pour réussir
  • Il respecte les lois et l’autorité. Ses compétences instrumentales sont au top niveau et il développe ses compétences de communication interpersonnelle afin de mieux motiver son équipe.
  • Il est un excellent manager qui sait mener ses collaborateurs à atteindre les objectifs avec efficacité.

Le leader individualister

Les aspects de la productivité de l’organisation n’est pas la priorité du leader individualiste car il s’intéresse de savoir par quelle contribution personnelle il peut se faire remarquer. Il est conscient de ses talents et compétences spécifiques et connais très bien ses limites.

Les caractéristiques du leader individualiste sont:

  • Il répond à la question: “Qui suis-je vraiment?”
  • Il cherche à s’exprimer et est capable de se remettre en question
  • Il est convaincu que plusieurs solutions seront possibles face à un problème à résoudre
  • Il est le manager facilitateur, empathique et donne une grande importance au facteur humain dans son leadership.

Le leader collaborateur

Le collaborateur essaie de faire évoluer les environnements naturels, culturels et sociaux de façon consciente et indépendante. Il cherche à satisfaire les besoins, d’exprimer ses compréhensions créatives, d’être authentique, de gouverner sa vie et de créer sa propre institution.

Les caractéristiques du leader collaborateur sont:

  • Il répond à la question: “Quelle contribution de notre part fera la différence ? »
  • Il cherche à donner un sens à ce qu’il entreprend
  • Il est conscient de ses valeurs éthique et les communique clairement
  • Il développe ses compétences créatives, sais intégrer nos personnalités, sais exprimer les émotions d’autrui de façon constructive et sans crainte.
  • Il est conscient des compétences de ses collaborateurs et cherche à comment les intégrer selon les besoins de l’organisation.

Cet article est basée sur les travaux de Hall (1994) Fisher, Rooke & Torbert (2003), and Beck & Cowan (1998).

Brian Hall, « Values Shift », Twin Lights, 1994.

Cet article a été publié dans l’édition print du magazine LE MONDE ECONOMIQUE – octobre – novembre – décembre 2013.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire