Charte éthique

  1. Le but du Coaching, son contenu et ses modalités doivent impérativement faire l’objet d’un accord préalable entre le Coach et son client dans un contrat écrit qui doit être signé au préalable de toute activité de Coaching. Cette convention devra obligatoirement contenir, au verso, les règles de la charte d’éthique.
  2. Les obligations professionnelles suivantes lient le Coach au-delà du terme dudit contrat :
    •         respect du secret professionnel
    •         engagement de ne pas exploiter la relation avec le client
    •         mise en place d’un suivi si nécessaire
  3. Le Coach s’engage à exercer sa profession dans le plein respect de la législation du pays et/ou du département/canton dans lequel il pratique.
  4. Toutes les interventions du Coach sont menées de manière responsable et éthique, dans le respect de l’écologie des personnes et des structures dans lesquelles celles-ci évoluent. Les paroles et le comportement du Coach respecteront en tout temps la dignité, la responsabilité, l’intégrité et l’autonomie de la personne accompagnée.
  5. Le Coach est tenu de garder le secret professionnel sur toutes les informations concernant son client et les éventuels partenaires de ce dernier. Cette confidentialité absolue s‘applique également dans le cas de relations triangulaires : le Coach qui est mandaté par une entreprise ne peut dévoiler à celle-ci aucune information relative à ses entretiens avec ses employés accompagnés.
  6. Lors de l’établissement d’une relation professionnelle, le Coach s’engage à créer pour le client un environnement et des conditions de travail approprié, ce qui implique notamment l’information et l’accord écrit du client sur les méthodes de Coaching employées, la sécurité physique du client pendant le travail et le respect du secret professionnel.
  7. Le Coach s’engage à fournir au client une assistance efficace et professionnelle ainsi qu’à éviter de lui causer un préjudice que ce soit volontairement ou par négligence. Il s’engage à interrompre le processus d’accompagnement et à déléguer la responsabilité du suivi à un autre Coach professionnel qualifié dès qu’il constate avoir atteint la limite de ses compétences.
  8. Le Coach s’interdit strictement d’exploiter ses clients, en particulier sur le plan financier et/ou personnel.
  9. Le Coach s’abstient dans ses déclarations publiques de toute remarque désobligeante pouvant discréditer la réputation, les qualifications ou la personnalité d’un autre professionnel de la branche.
  10. Le Coach s’engage à participer régulièrement, soit au minimum une fois par année, à des formations continues pour actualiser son savoir-faire et son savoir-être.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.